FR

Pékin met en garde Washington contre un élargissement de ses relations avec Taïwan

Les États-Unis et Taïwan n’ont pas de liens diplomatiques, mais les Américains sont d’importants exportateurs d’armes vers cette île.

Un projet de loi visant à élargir les relations entre les États-Unis et Taïwan a été adopté par le commission des relations étrangères du Sénat américain cette semaine.

« S’il est adopté et mis en vigueur, il perturbera gravement les relations sino-américaines », a déclaré Geng Shuang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, ajoutant que le projet de loi menaçait aussi sérieusement la paix et la stabilité dans le détroit de Taïwan.

« La Chine est extrêmement insatisfaite et résolument opposée à cela et elle a déjà adressé des mises en garde sévères aux États-Unis », a-t-il déclaré lors d’un point de presse quotidien à Pékin.

La Chine et Taïwan se sont séparés durant la guerre civile de 1949, mais les dirigeants chinois poursuivent le projet de réunification, affirmant que les deux pays finiront par n’être qu’un.

En 1979, les États-Unis ont adopté la politique dite de la « Chine unique », reconnaissant la souveraineté chinoise sur Taïwan.

« Le principe de la Chine unique est la base politique des relations sino-américaines », a déclaré M. Geng.

Les États-Unis ont maintenu des liens militaires avec Taïwan et lui envoient du matériel militaire avancé.

Depuis l’élection l’année dernière de la présidente Tsai Ing-wen, dont le Parti démocrate progressiste préconise une politique résolument anti-Pékin, Washington a entrepris d’élargir ses relations avec Taïwan.

Taïwan entretient actuellement des relations diplomatiques avec seulement 20 pays à travers le monde.

الوسوم

اترك رد

شاهد أيضاً

إغلاق